Comment savoir si mon gâteau est healthy ?

par | 8, mai, 2024 | La pâtisserie à IG bas

Vous voyez sans doute aussi le mot « healthy » un peu partout et vous ne savez plus trop si c’est un gage de qualité ? C’est normal, aujourd’hui ce mot est utilisé à outrance et il englobe bon nombre de sous-tendances.

Pour la petite histoire, lorsque j’ai début mon activité en 2021, mon nom de marque était « Pâtisserie Healthy ».

Quelques mois plus tard, j’abandonnais ce nom sur mes réseaux sociaux et mon site internet pour adopter quelque chose de plus concret, moins “débarras”.

En fait, je ne voulais pas être associée à de la tambouille healthy parce que ce n’est pas l’image que je donne à ma pâtisserie.

Chacune de mes recettes respecte un cahier des charges fixé par une diététicienne nutritionniste et m’impose donc des calculs de charge glycémique et valeurs nutritionnelles stricts.

Quand je développe une recette, je le fais d’abord sur ordinateur pour valider ses valeurs nutritionnelles et sa charge glycémique, avant d’aller la tester en cuisine. Je note la texture, les saveurs et le visuel à chaque test. J’ajuste alors les ingrédients en fonction de mon résultat, je relance mes calculs et je passe alors en cuisine pour mon test suivant. Chaque recette prend de 2 à 5 tests.

Alors le « healthy baguette magique”, ce n’était pas moi.

Maintenant, enfilons notre manteau de détective et voyons-voir ce qui peut se cacher derrière cette mention largement utilisée et encore bien souvent trompeuse 🔍🕵️‍♀️…

Que veut dire un “aliment Healthy” ?

Nous sommes à l’ère du Healthy, la mode de l’alimentation saine. Tout le monde s’accorde à dire que la nourriture industrielle ou les fast food n’étaient pas bons pour la santé.

On voit fleurir de partout des promesses comme “Gâteaux à faible teneur en sucre”, “Sans sucres raffinés”, “Sans édulcorants artificiels”, “Gâteaux sans matières grasses”, “Gâteaux diététiques”, … le tout estampillé de la mention “Healthy”. Et si on prend en plus en compte le fameux Nutriscore qui récompense des céréales raffinées, très sucrées et industrielles du petit déjeuner, nous voilà perdu(e) à ne plus savoir comment interpréter ce qu’on nous dit.

L’alimentation saine est une science à part entière et c’est pour cela que j’ai fait le choix de me faire accompagnée par une diététicienne et que j’intègre beaucoup de calculs à ma pâtisserie.

On ne peut pas remplacer un aliment par un autre, ajouter une touche de sucre Muscovado, un peu de sirop d’érable et de poudre d’amande et appeler ça une pâtisserie saine.

Certes, ce gâteau sera peut-être plus sain que son alternative industrielle et pleine de colorants, conservateurs et autres sucres raffinés, qui sont de véritables petites bombes caloriques.

Mais, on ne peut pas réellement, diététiquement parlant, le ranger dans la catégorie des aliments “sains”.

Et puis ce terme de “sain” a différentes significations pour qui veut l’entendre.

Comme j’en parle dans cet article sur comment remplacer le beurre en pâtisserietout dépend de l’alimentation que l’on décide de suivre.

Pour certains, cela signifiera “sans sucre”, pour d’autres “sans graisse”, ou “très peu calorique” quand d’autres imagineront un gâteau fait maison avec des ingrédients naturels et bio…

Imaginons une seconde un gâteau qui regrouperait l’ensemble des “sans” : sans sucre, sans gras, sans ceci, sans cela… On se retrouverait devant un bien triste gloubi-boulga qui ne donnerait envie à personne.

La science a fait des progrès et à présent on ne diabolise plus le gras mais plutôt les sucres et farines raffinés. Dans tous les cas, il est important de manger de tout et de veiller à ne pas faire d’excès.

Je rappellerai que les pâtisseries ne sont pas des aliments prépondérants de notre alimentation et qu’un repas ne peut pas être constitué à 100% de gâteaux. Les pâtisseries sont un plaisir de fin de repas, ou du goûter, qu’on peut justement adapter pour qu’elles soient les plus saines possibles. Mais entendons-nous, un gâteau ne sera jamais un nuage sans effet sur notre glycémie ou notre corps plus généralement.

Je vous propose donc de nous pencher sur toutes les interprétations du healthy qu’on prête aux gâteaux sur internet et de les définir pour y voir clair.

Les différentes interprétations d’un “gâteau Healthy”

On trouve de tout sur internet lorsqu’on cherche “gâteau healthy” :

  • Fait-maison
  • Composition naturelle
  • Sans sucre
  • Sans matière grasse
  • Vegan / Végétarien / Sans gluten
  • À IG bas

Derrière ces appellations, il y a du mensonger et du véridique.

Passons donc en revue ces différentes approches qui peuvent nous induire en erreur.

Le Fait-maison

Certaines recettes ne montrent absolument aucune preuve qu’elles sont plus saines pour une raison ou pour une autre : c’est juste du fait-maison, à partir de produits non transformés (pas de pâte à gâteau semi-préparée à compléter par 2-3 ingrédients, sauce toute prête ou de viande déjà panée par exemple).

Et c’est déjà SUPER. C’est forcément plus sain que d’acheter de la nourriture préparée. Si on veut manger sain, manger du fait-maison est une première garantie.

Les compositions naturelles

Là ce sont rarement des recettes que l’on voit passer avec cette mention mais plutôt des biscuits ou céréales industriels.

Attention à cette mention car dire que les ingrédients sont naturels ne garantit pas leur provenance, leur faible teneur en pesticides ou leur qualité.

Par exemple, les croquettes de mon chat ont une composition naturelle mais je sais très bien qu’elles ne sont pas à base de pièces du boucher Label Rouge.

Dire que les ingrédients sont naturels peut en revanche vous assurer qu’il n’y a pas de conservateurs, colorants, acidifiants. Mais même là, je vous recommande de vous pencher sur la liste d’ingrédients pour être sûrs.

Aussi, un aliment peut être 100% naturel mais très sucré ou à faible teneur en fibres : vous aurez la réponse dans le tableau des valeurs nutritionnelles.

Si vous avez du mal à comprendre les étiquettes, je vous recommande mon article de blog : La Méthode Meezen pour décoder les étiquettes

Le “sans-sucre”

Cela ne veut rien dire.

On dit soit « sans sucre ajouté », ce qui veut dire que le sucrant provient d’édulcorants ou de fruits, soit « 0 sucre » ce qui veut dire que c’est un aliment dont la ligne « dont sucres » sur le tableau des valeurs nutritionnelles est à zéro.

Un gâteau, même à base d’édulcorant ou de purée de pommes ou bananes aura une ligne « dont sucres » avec un chiffre différent de zéro.

En effet, tous les autres ingrédients contiennent du sucre : produits laitiers, farines, amandes, chocolats, fruits…

Alors ne vous fiez pas à cette notion 100% marketing.

De plus, les gâteaux sans sucre ajouté ne sont visuellement pas comparables à de la vraie pâtisserie, ont une texture dense ou trop humide et un goût pas toujours attrayant.

J’aborde ces notions marketing, et mensongères dans cet article de blog : Alternative naturelle au sucre blanc – les pièges à éviter

Le “sans matière grasse” ou “light”

Comme pour le sucre, il faut distinguer « sans huile ou beurre ajouté » et la ligne « Lipides » des valeurs nutritionnelles à zéro.

Pour moi, un gâteau sans matière grasse n’est pas un gâteau (et il y en a forcément dans les oléagineux, le chocolat, les produits laitiers…).

Alors remplacer le beurre par de la courgette peut-être intéressant et amusant pour les enfants, mais ça ne va pas révolutionner la pâtisserie et on pourra faire au mieux qu’un gâteau au chocolat tout simple.

Le Vegan / Végétarien / Sans gluten

Je ne vais pas développer ce sujet car ce sont des appellations véridiques qui doivent obéir à un régime strict suivi soit par conviction, soit par souci de santé.

Le débat pour déterminer si ces régimes sont plus sains que les autres est ouvert mais libre à chacun de suivre ce qu’il veut.

L’alimentation à IG bas, une autre approche de l’alimentation Healthy

Il fallait bien la mentionner, non ?

Manger à IG bas c’est faire attention à la qualité des glucides que l’on mange (et donc à l’index glycémique des ingrédients utilisés pour réaliser notre gâteau).

Si vous voulez y voir plus clair, j’explique mon approche de la pâtisserie à IG bas dans ma mini formation gratuite « Comment rendre mes gâteaux moins sucrés irrésistibles ».

⚠️ Attention néanmoins aux gâteaux à IG bas qui vont compenser le manque de goût provoqué par l’absence de sucre ou l’utilisation de farines au goût prononcé par :

  • des arômes à base de sucre : arôme d’amande amère, vanille liquide, sucre vanillé…
  • des toppings sucrés : pépites de chocolat, raisins secs, cranberries…
  • des édulcorants : xylitol, erythritol, fausse stevia…
  • ou des produits transformés : poudre de protéines aux arômes de fruits ou chocolat et aux édulcorants.

Dans mes Packs de recettes, je mets justement un point d’honneur à vous enseigner comment booster et varier les saveurs de vos gâteaux en utilisant des techniques de Chefs qui ne reposent pas sur le sucre…

Pour conclure, je préfère appeler un chat, un chat. Au lieu de dire “healthy”, définir concrètement de quoi il s’agit : est-ce bio, vegan, à indice glycémique bas, fait-maison, etc.

Alors, vous y voyez plus clair sur ce terme “fourre-tout” qu’est le mot healthy ?

Et vous comprenez pourquoi il faut se méfier de cette mode qui ne garantit strictement rien au niveau diététique ?

Et voilà, c’est fini pour cet article. S’il vous a plu, laissez-moi un commentaire et n’hésitez pas à me poser vos questions.

Anaïs ☀️

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces autres articles pourraient vous intéresser

Les erreurs fréquentes des recettes de pâtisserie et comment les corriger

Les erreurs fréquentes des recettes de pâtisserie et comment les corriger

Qui n’a jamais constaté que son gâteau sorti du four ne ressemble pas à du tout à la photo associée à la recette ? On se dit alors qu’on est mal équipé(e), que c’est la faute du four ou que les étoiles n’étaient pas alignées. Mais souvent, il s’agit plutôt d’erreurs que l’on retrouve dans les étapes de préparation des recettes. Je vous propose de passer en revue les 5 erreurs les plus courantes et de vous livrer les méthodes professionnelles pour les corriger. Vous pourrez d’ailleurs télécharger gratuitement un guide récapitulatif que vous pourrez imprimer et conserver dans votre classeur de recettes.

lire plus
Gâteaux sans sucre : 3 conseils pour des desserts gourmands et moins sucrés

Gâteaux sans sucre : 3 conseils pour des desserts gourmands et moins sucrés

La pâtisserie “sans sucre” ne doit vous évoquer qu’une seule chose : les édulcorants. Je vous propose ici d’apprendre à réduire l’impact sur la glycémie de vos gâteaux sans tout miser sur ces édulcorants. Dans cet article vous découvrirez ce qui est possible de faire en pâtisserie pour préserver notre santé, et 3 conseils actionnables pour changer vos gâteaux.

lire plus
Le Goûter à IG bas

Le Goûter à IG bas

Un goûter sain est un goûter moins sucré, à base d’ingrédients à IG bas et surtout mangé d’une certaine façon. Dans cet article, je t’explique comment manger ton goûter pour qu’il ait le moins d’impact sur ta glycémie et que tu sois en forme.

lire plus